Téhéran : l’arrêt des travaux à Bouchehr n’affectera pas l’Iran

La coopération nucléaire entre la Russie et l’Iran semble se dégrader. L’agence fédérale russe pour l’énergie atomique (Rosatom) avait indiqué la semaine dernière que les quelques 2000 techniciens russes participant à la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr avaient commencé à quitter l’Iran.

crafted with
by
MAZE